Les poulettes racontent leur séjour en Chine

Grâce à la célèbre agence de voyage « Tomate Cook », une dizaine de poulettes ont pu partir en vacances cet été pour la première fois ! De retour, elles racontent leur escapade Chinoise, et leur découverte de la sauce BBQ

WEB-Poulet_à_la_Chinoise« Ce fut un voyage inoubliable ! » nous ont-elles déclarées. « On a découvert tellement de choses ! La grande muraille, les temples, la médecine douce, et surtout des recettes beauté naturelles faciles à appliquer… »

En effet, c’est avec une belle peau bien dorée et croustillante qu’elles ont retrouvé leur poulailler natal ce dimanche : « on a appris une technique pour optimiser notre bronzage ! » racontent-elles. « Il faut s’enduire de sauce barbecue à la chinoise avant de rôtir au soleil : c’est un masque à base de miel, de sauce soja, de sauce huitre, d’ail et de gingembre ! Que des produits naturels donc ! »

Belle opération pour Tomate Cook, qui de par son geste, a permis à quelques poulettes de revenir avec des étoiles plein les yeux.

Découvrez les conseils et astuces beauté en détail ci-dessous :


Poulet sauce BBQ à la chinoise

Ingrédients pour 4 personnes:

  • Poulet en morceaux : ici, 4 ailes (wings + pilons) et 1 blanc
  • 1 gousse d’ail
  • 1 cm de gingembre frais (ou à défaut, 2 càc de gingembre en poudre)
  • 2 càs de miel
  • 5 càs de sauce soja light (la plus courante en grande surface)
  • 2 càs de sauce huître (facultatif)
  • 2 càs de sauce soja dark (facultatif, peut être remplacé par 2 càs de sauce soja light + 1 càc de miel)
  • Sel et poivre

Préparez la marinade : pelez et hachez l’ail et le gingembre. Ajoutez-y le miel, les sauces soja dark et light, la sauce huître, puis mélangez bien. La marinade peut vous paraître salée, mais pas d’inquiétude, ce goût va s’atténuer car la sauce soja va se « sucrer » légèrement en caramélisant pendant la cuisson. Utilisez un miel neutre (pas de miel de sapin par exemple…) pour ne pas que le goût l’emporte trop.

 

Enrobez les morceaux de poulet de marinade, poivrez-les généreusement, et disposez-les au frais (dans la marinade) pendant au moins 2h pour les ailes, et 4h pour les morceaux plus épais (tels que cuisses, blancs etc) afin que la viande soit parfumée à cœur.

 

WEB---poulet-marinade

Avant de cuire la viande : salez légèrement les morceaux de poulet. Grillez au barbecue ou enfournez à 230°C pendant environ 5-10 minutes (en fonction de la taille des morceaux, attendez que la peau commence à colorer légèrement), puis baissez la température à 160°C pour cuire à cœur (20 à 30 minutes, jusqu’à ce que le poulet soit bien doré).

WEB---poulet-cuit

Sortez la viande du four et laissez-la reposer une dizaine de minutes. Pendant ce temps : portez la marinade à ébullition pour la faire réduire de moitié et obtenir une sauce épaisse. Enduisez les morceaux de poulet de sauce (laquez), puis remettez sur la grille du barbecue ou sous le grill du four pendant quelques minutes, jusqu’à ce que la sauce caramélise. C’est prêt !

WEB---poulet-fin


Astuces pour obtenir un poulet tendre à cœur, et une belle peau croustillante :

L’objectif, c’est de chasser l’humidité ! Plus la peau sera sèche, plus elle croustillera. En suivant les conseils ci-dessous, vous obtiendrez une peau croustillante, sans pour autant que la viande soit sèche à cœur.

La marinade :

Plus vous laissez mariner longtemps, plus la marinade va pénétrer au cœur de la viande et va l’attendrir en plus de la parfumer. Le mieux, c’est de mettre à mariner la veille. L’ajout de sauce huître est facultatif, mais je préfère en mettre un peu, pour la saveur particulière mais également car cela renforce la caramélisation (au même titre que le miel) et donc le croustillant du poulet. Idem pour la sauce soja dark : elle est plus concentrée que la sauce soja claire et contient donc moins d’eau, l’ennemi de la peau croustillante ! En effet l’eau vient ramollir la peau, il faut donc éviter d’en mettre au maximum.

Avant la cuisson :

Salez légèrement la volaille : le sel absorbera l’eau contenue dans la peau. Vous pouvez également saupoudrer les morceaux de poulet d’un peu de farine ou de bicarbonate. Personnellement j’aime moins, car cela rajoute une légère croûte sur la peau. Cela dit, ça donne de très bons résultats sans modifier le goût ! Autre méthode rudement efficace mais qui demande du temps et de la patience : décoller la peau du poulet en passant vos doigts ou une lame de couteau entre la chair et la peau, en faisant attention de ne pas (trop) percer la peau.

La cuisson :

La broche est ce qu’il y a de mieux : l’eau et la graisse évacuées lors de la cuisson tombent et ne détrempent pas la peau du poulet. Le barbecue : idem ! Mais la température de cuisson est plus difficile à maîtriser… Le four : cuire le poulet peau vers le haut (facile à dire pour les blancs, moins pour les pilons…) pour éviter au maximum qu’elle ne soit en contact avec les liquides.

Cuire d’abord à haute température (220°C-230°C) pour saisir le poulet, puis baisser à 160-180°C pour cuire doucement à cœur sans assécher la chair.

Le laquage :

Etape incontournable ! Et aussi très pratique, car elle permet de préparer le poulet à l’avance et de réchauffer au dernier moment. La viande sortie de cuisson doit reposer, permettant aux chairs de s’attendrir, pour avoir un poulet moelleux à cœur. Au dernier moment, enduire les morceaux de poulet de sauce (marinade épaissie en la faisant réduire), et les passer au grill ou sur la grille du barbecue quelques minutes pour les réchauffer. La sauce doit être au moins réduite de moitié : plus elle la marinade aura réduit, plus elle caramélisera vite et bien. Vous pouvez répéter l’opération de laquage une seconde fois pour obtenir de meilleurs résultats sur des morceaux épais (sur des morceaux plus petits, type wings, vous risquez d’assécher la chair).


 

 

WEB---poulet-fin-2

Après avoir suivi ces quelques conseils, vous obtenez une belle volaille moelleuse et juteuse, avec une peau « crispy » qui se détache toute seule de la chair… Le tout est bien parfumé, légèrement sucré mais pas trop! Si vous êtes adepte du sucré-salé, ajoutez plus de miel à votre marinade. Et pour une version « spicy», il suffit d’ajouter un petit piment rouge dans la marinade, ou du piment de cayenne en poudre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s